aSYDulée ~°~ philosophie de la vie sur fond de légereté

Philosophie de la vie sur fond de légereté...

23 septembre 2008

Les pleins pouvoirs

Il est une chose que beaucoup d'hommes politiques doivent nous envier. Nous les mamans, nous ne savons pas comment réduire la dette nationale, comment faire baisser le chômage, comment gérer l'immigration, quoique nous avons sûrement toutes notre petite idée (oui malgré qu'il ne nous reste qu'un seul neurone, il peut être parfaitement fonctionnel n'en déplaise à la gent masculine pourvue parfois de pleins de neurones inutiles ou qui ont migré vers le sud...). Non, mais nous savons comment guérir toutes les blessures, par un simple câlin, ou le simple fait de souffler sur la chair de sa chair. Nous savons comment rassurer nos marmots, de quelques paroles douces, une caresse, voilà nos bambins apaisés, calmés.

Ce pouvoir m'a toujours fascinée. Encore plus maintenant que me voilà maman à mon tour. Quand je vois une de mes puces qui vient de se casser la figure et qui doit avoir bien mal et que le seul fait d'être dans mes bras la soulage, je suis toujours aussi stupéfaite. Quand je vois leurs petits bras tendus vers moi avec un "petit câlin maman !" larmoyant je fonds (bon ok ok j'avoue quand c'est le 15ème petit câlin réclamé dans l'heure parce qu'elles ne font que de se taper dessus, c'est un petit peu moins attendrissant... mais c'est rare !). Et je me dis que l'élite du pouvoir doit être jalouse. Imaginez si en quelques mots ils pouvaient tous nous rassurer comme nous rassurons nos enfants "mais non ce n'est rien, elle ne va rien te faire la crise financière mondiale guêpe !" (alors qu'en fait vous êtes mortifiée à l'idée qu'elle vous ruine pique vous aussi !). Sans parler du fait qu'on peut imposer nos décisions totalement arbitrairement : "tu finis ton assiette sinon pas de dessert !". Cependant ne nous faisons pas d'illusions, ce pouvoir total s'amenuise au fil des ans... comme tout bon dictateur, notre règne a une fin.

Toutefois, même si les adultes n'obéissent plus aveuglément à leurs mamans comme à 3 ans, qui n'a pas rêvé une fois devenu grand de retrouver la main de sa maman sur son front malade ? la chaleur du câlin maternel pour oublier tous ses soucis ? C'est ça le vrai pouvoir.

Posté par asydulee à 08:13 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    tellement vrai

    Posté par Nelly84, 23 septembre 2008 à 10:18
  • maman power


    Posté par piechry, 23 septembre 2008 à 14:11
  • Totalement d'accord avec ce que tu écris, et dire que j'avais un tel pouvoir et que je ne m'en étais pas encore rendue compte !!!! lol !!!

    Posté par vahaza, 23 septembre 2008 à 14:55
  • tellement vrai...

    je savais que la vérité sortait de la bouche des enfants (enfin c'est ce qui se dit!)
    désormais, elle sort aussi de la bouche des mamans, en l'occurence une maman! notre syd!

    Posté par blinday48, 23 septembre 2008 à 16:36
  • On est encore plus fortes que les supers héros parce que nous on existe!

    Posté par sandra, 23 septembre 2008 à 18:55
  • toujours autant de plaisir à te lire

    par contre, qqch m'a titillé...... elles obéissent les tiennes à 3 ans ??? parce qu'ici ..............

    bisouss

    Posté par Annie, 03 octobre 2008 à 16:55
  • J'aurai donner tout et n'importe quoi il y'a quelques mois pour l'avoir seulement près de moi quand mes enfants ne l'étaient plus... et je donnerai tout pour n'entendre ne serait qu'une fois le son de sa voix et pouvoir a nouveau dire "maman"

    Posté par C, 16 septembre 2009 à 09:58

Poster un commentaire